tags : ugni blanc

Articles

25 mai 2019 / / Cépages
Riche de 2 600 ans de tradition viticole, la Provence bénéficie, grâce à la variété de son relief et de son climat, d’une large palette de cépages Les cépages rouges le cinsault, d’origine provençale il a longtemps été consommé en vin de table. Il entre désormais dans la fabrication des vins rosés pour corriger la puissance d’autres cépages ; le grenache, originaire d’Espagne, est très employé dans les coteaux d’Aix-en-Provence.
7 mai 2019 / / Cépages
Originaire d’Anatolie, le vermentino est arrivé en Corse avec les commerçants génois. En Corse, on l’appelle malvasia ou malvoisie. Le vin produit est un vin blanc de qualité, gras et de couleur jaune pâle. Cueilli tardivement, ce cépage donne directement les vins liquoreux comme la malvoisie de Lipari par exemple ou passerillés comme les vins élaborés au Cap Corse. En assemblage avec d’autres cépages comme ugni blanc, le cinsault ou le grenache, il apporte légèreté et fraîcheur aux vins grâce à sa faible acidité.
28 avril 2019 / / Cépages
Initialement très repandu en Italie, le cépage blanc vermentino est maintenant cultivé sur tout le pourtour de la Méditerranée : Corse, Provence, Languedoc et jusque dans le Rhône (Lubéron (ex côtes-du-lubéron)). De nombreux pays l’utilisent également pour produire des raisins secs. Vinifié seul, le vermentino donne un vin blanc sec, à la fois léger et gras et présentant une couleur jaune pâle. Assemblé avec l’ugni blanc, le cinsault et le grenache, qui corrige sa fiable acidité, il permet alors l’élaboration de vins blancs secs, légers et gras, de couleur jaune pâle, aux arômes d’aubépine, de poire mûre, d’ananas.
1 avril 2019 / / Vignobles
Terroir Les Phocéens, débarqués à Marseille en 600 av. J-C, puis les Romains, les moines et les nobles ont poursuivi et ennobli la production viticole jusqu’à nos jours, au-delà de la crise dévastatrice du phylloxera. Sur un terroir de près de 30 000 ha aux reliefs et sols très variés, la Provence bénéficie d’un climat particulièrement favorable à la vigne. Pour tout un chacun, c’est un pays de vacances, où il fait toujours soleil et où les gens à l’accent chantant prennent le temps de vivre.
13 mars 2019 / / Dégustations
Cette séance est consacrée à la provence. côtes-de-provence Charmes des demoiselles rosé 2018 (10€/btl) côtes-de-provence cru classé Château Sainte-Roseline rosé Lampe de méduse 2018 (20€/btl) côtes-de-provence cru classé Château Sainte-Roseline blanc Lampe de méduse 2018 (20€/btl) coteaux-d’aix-en-provence Domaine les Béates blanc (14€/btl) rolle, ugni blanc Nez : chèvrefeuille, coing. IGP bouches-du-rhône Villa Minna Blanc 2014 (26€/btl) Nez : cire, jus de volaille, complexe.
16 février 2019 / / Cépages
Cépage très répandu. Il est présent dans de nombreux terroirs du sud de la France. Sous le nom “Saint-Emilion”, c’est le raisin prédominant du cognac. Il est également exploité pour sa fraîcheur dans le Languedoc, la Provence et la Corse. En effet, l’ugni blanc est à la base de plusieurs vins blancs secs. Le cépage est d’ailleurs présent dans la plupart des vins blancs secs italiens. Son arôme prédominant est la banane et ses terroirs de prédilection sonts les coteaux du Languedoc, les Côtes de Provence et les Côtes du Rhônes.
29 janvier 2019 / / Vignobles
Reconnu en 1936, principalement sur le département de la Gironde, on compte pas moins de 60 AOC dans le Bordelais, dont les plus prestigieuses : pomerol, saint-émilion et saint-émilion grand cru, pauillac, saint-julien, saint-estèphe, margaux, graves, pessac-léognan, médoc, haut-médoc, sauternes. Superficie : 120 000 ha couvrant 505 communes Production : rouge : 740 millions de bouteilles blanc : 90 millions de bouteilles Les vins du Bordelais sont des vins d’assemblage : les aléas climatiques de cette région au climat océanique et la diversité des terroirs de son vaste vignoble ont poussé à cultiver et assembler plusieurs cépages aux aptitudes complémentaires.
3 janvier 2019 / / Cépages
Le nielluccio appartient au patrimoine ampélologique corse bien qu’il s’agise d’un cépage originaire de Toscane, le sangiovese. Il a fait l’objet d’une sélection clonale dans les plantations du CIVAM, sélection difficile et lente car le matériel de départ était fortement virosé. Trois clones seulement sont agréés par le CIVAM. Le nielluccio peut être vinifié en rouge ou en rosé. Il est très souvent associé à un peu de grenache et/ou de cinsault.