AOC : brouilly

Tous les 8 septembre, une nuée de marcheurs escaladent les 484 m de la colline de Brouilly, en direction du sommet ou s’élève une chapelle dédiée à la Vierge pour protéger les vignes de l’oïdium. De là, les pèlerins découvrent le Beaujolais, le Maconnais, la Dombes, le Mont d’Or et deux appellations sœurs : brouilly et côte-de-brouilly.
L’appellation brouilly s’étend sur les communes déjà citées et deborde sur Saint-Étienne-la-Varenne et Charentay ; sur la commune de Cercié se trouve le terroir bien connu de la Pisse-Vieille.
Quant au vignoble de l’AOC côte-de-brouilly installé sur les pentes du mont, il repose sur des granites et des schistes très durs, vert bleu, dénommé « cornes-vertes » ou diorites. Cette montagne serait un reliquat de Saint-Lager, Cercié et Quincié.

LeChaps Servi par :

Avant de dire qu'un vin est mauvais, pensez à ceux qui l'ont fait et à ce qu'il vous a couté. Parce qu'au final, quoi qu'il arrive, on en boira toujours du plus mauvais !

comments powered by Disqus