La vallée du Rhône

Deuxième région d’AOC en France après Bordeaux en superficie et en production, elle couvre six départements et après de 250 communes. Les Côtes-du-Rhône regroupent des influences climatiques, des terroirs et des cépages très différents. Les vins produits sont par conséquent très variés.
La région héberge des crus réputés : côte-rôtie, condrieu, château-grillet, saint-joseph, crozes-hermitage, cornas, saint-péray, gigondas, châteauneuf-du-pape, vacqueyras…
La réglementation de l’AOC côtes-du-rhône admet l’utilisation de 21 cépages parmi lesquels : syrah, grenache, mourvèdre, viognier, bourboulenc, carignant, clairette, terret…

La vallée du rhône du sud

Au sud-est de la vallée du Rhône, des Baronnies au Lubéron, le vignoble des côtes-du-rhône fourmille de lieux attachants comme Vaison-la-Romaine, Gordes, Carpentras, Gigondas, Beaumes-de-Venise, Séguret…
Les routes s’enroulent autour des reliefs, menant à des chapelles, des fontaines à mascarons, des vestiges de villas romaines, des ruines de château féodaux. Les villages dominent une mer de vignes. À l’horizon, les Dentelles de Montmirail et le mont Ventoux marquent le paysage d’une touche inimitable. Cette région est le lieu d’importantes coopératives communales et de vignerons particuliers qui produisent des côtes-du-rhône villages et les côtes-du-rhône, gigondas, etc. Deux vin doux naturel également : le resto, rouge ou dorée, et le muscat baume de Venise.

Les millésimes par appellation

2008 devrait tenir toutes ses promesses, le 2007 est remarquable, peut-être supérieur à 2006. Les 2005 et 2003 sont très mûrs, le 2002 a été difficile à maîtriser et le 2004 très classique, très réussi. Il faut prendre le temps de conserver ces vins, car on débouche des grandes bouteilles dans des millésimes 1998, 1995 ou 1990.

LeChaps Servi par :

Avant de dire qu'un vin est mauvais, pensez à ceux qui l'ont fait et à ce qu'il vous a couté. Parce qu'au final, quoi qu'il arrive, on en boira toujours du plus mauvais !

comments powered by Disqus