Saison 2018/2019 : séance n°6 (les délocalisés)

Cette saison fait la part belle aux cépages cultivés en dehors de leurs régions traditionnellses de culture. En effet 11 000 cépages sont référencés sur la liste officielle de l’OIV (Organisation Internationale du Vin).
Avec un maillage du errotoire imposé par les appellations d’origine contrôlées, les cépages ont beaucoup de difficulté pour s’expatrier, ce qui n’a jamais été le cas dans l’histoire où les pieds de vignes servaient régulièrement de monnaie d’échange (troc paysant).

  • vin de france domaine les béates Lou’ch’nin 2018 (13€/btl)
    chenin fait en provence
    Nez : séducteur.
    Bouche : trop riche, écoeurant.

  • IGP pays d’oc Domaine Castelnau Viognier 2017 (6€/btl)
    viognier
    Nez : frais, pêche, amande.
    Bouche : conforme au nez, finale amer.

  • IGP pays d’oc Domaine de la grande Courtade 2017 (8€/btl)
    chardonnay
    gourmand.

  • IGP pays d’oc Domaine clovallon Les pomarèdes 2017 (18€/btl)
    Vin intellectuel.
    Tannins totalement fondu, astringent. L’acidité masque aussi quelques tannins.

  • vin de france Domaine Alexandre Bain n°67

  • vin de france Domaine Benoit Montel Sang des volcans 2015 (18€/btl)
    syrah
    Rocailleux, poivre, graphite.

  • chili Domaine Tarapaca (12€/btl)
    carménère
    Nez : mûre.
    Bouche : attaque franche. Finale réglisse.

  • argentine Domaine Cristobal 2013
    malbec

  • vin de france Domaine Pierre Cros Nebbiolo 2015 (12€/btl)
    nebbiolo Nez : violette

photo

LeChaps Servi par :

Avant de dire qu'un vin est mauvais, pensez à ceux qui l'ont fait et à ce qu'il vous a couté. Parce qu'au final, quoi qu'il arrive, on en boira toujours du plus mauvais !

comments powered by Disqus